X

Page 4

Signature du Protocole d’Entente pour la Mise en place de la formation commune franco-canadienne

C’est avec émotion et après deux ans de préparation que, le jeudi 28 mai 2015, nous avons signé le protocole officiel  d’entente entre Umanima Formation et Extra Formation du CEGEP  de la Pocatière au Québec (diplôme officiel du Ministère de l’Enseignement Supérieur Canadien) pour la mise en place de notre formation française en médiation par l’animal.
Les modalités seront diffusées durant le mois de juin. 

unnamed

 

Communique-Presse-Umanima-zootherapie-2015-05-29-FINAL_39fd1

LIRE LA SUITE

Article Ouest France du 9 août 2014

mediation-animale-toutes-les-semaines-lehpad

Depuis mars 2014, l’association Umanima intervient chaque semaine auprès de certains résidents de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) du Chemin-Vert.

Christine Plantin, directrice, explique le concept de ces interventions : « Choisis par l’équipe soignante, les participants profitent d’un temps d’échange avec les animaux. Ce contact les apaise, les met en confiance et crée un contexte favorable à la mise en place de situations participatives, sous la conduite de l’intervenant Unanima, en lien avec les besoins d’autonomie spécifiques de chacun : moteur, cognitif ou psychoaffectif. »

Chaque participant bénéfice de 16 semaines d’accompagnement privilégié, à raison de 20 à 30 minutes par séance.

Le chien Lila et le lapin Blanco participent à la médiation animale, qui consiste à faire intervenir un animal soigneusement sélectionné et entraîné, encadré par un professionnel spécialisé.

À l’Ehpad du Chemin-Vert, Yvonnick Marmignon intervient auprès de ceux dont les besoins ou pathologies ont été préalablement ciblés, afin de susciter des réactions favorisant leur potentiel psychologique, physique ou social.

Contact : Umanima, à Saint Gilles, au 09 67 40 97 70 ou contact@zootherapie.asso.fr

LIRE LA SUITE

La zoothérapie : une aide à la prise en charge des patients déments institutionnalisés ?

La maladie D’Alzheimer est la première cause de dépendance lourde du sujet âgé et le motif principal d’entrée en institution. Elle représente 2/3 des démences. Le rapport de l’HAS1 montre que les approches non médicamenteuses ont un effet positif sur le bien être global, mais n’ont pas été suffisamment évaluées. La médiation animale, ou zoothérapie, fait partie de ces thérapies non médicamenteuses.

La médiation par l’animal a-t-elle un impact sur les troubles du comportement des sujets âgés, déments, résidant en EHPAD ? Permet-elle de diminuer la prescription de médicaments ?

L’étude devrait inclure une vingtaine de patients, résidant dans différents EHPAD d’Ille-et-Vilaine dans lesquelles intervient l’association de zoothérapie «Umanima».Les sujets seront leurs propres témoins puisque le groupe sera évalué avant puis après l’intervention de zoothérapie.

L’évaluation des troubles du comportement, se fera par le biais du Neuro-Psychiatric Inventory (NPI-ES).Le traitement médicamenteux sera également évalué aux mêmes périodes.

 

_DSC0135_1

 

Résultats attendus, portée éventuelle et perspectives de travail :

L’objectif de cette étude est d’évaluer scientifiquement, à l’aide de critères validés, une thérapie non médicamenteuse de plus en plus utilisée en EHPAD. Sont attendus, une diminution ou stabilisation des troubles du comportement chez les résidents bénéficiant de zoothérapie associée, éventuellement, à une limitation de la prescription de psychotropes.

Trois intérêts découleraient alors de ces résultats : Donner du crédit à cette pratique pour en favoriser le développement dans les EHPAD. Sensibiliser le personnel médical à l’approche non médicamenteuse des démences. Diminuer la prescription de médicaments psychotropes aux sujets âgés.

1 HAS« Diagnostic et prise en charge de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées » 2008 

                                                                      Docteur Laure Jouatel et Raphaëlle Voisin, doctorante en médecine                             

LIRE LA SUITE

Umanima: Les programmes en milieu carcéral

Vous pouvez découvrir  le reportage 30 millions d’amis « Des chiens médiateurs » diffusé le 26 octobre dernier.
A la suite, un extrait  intitulé « Milieu pénitentiaire: prévention des risques de passage à l’acte » dans le cadre de notre conférence « La médiation par l’animal: évaluation et démarche de continuité » du 18 octobre 2013
Avec l’intervention de Patrice Bourdaret, directeur adjoint du Centre Pénitentiaire pour Hommes de Rennes/Vezin-le-Coquet (CPH) et Emmanuel Doumalin, qui explique les objectifs concrets des rencontres avec la construction des projets.

 

Image de prévisualisation YouTube LIRE LA SUITE

Reportage 30 millions d’amis: Umanima en prison

Umanima passera dans l’émission 30 millions d’amis pour un reportage sur nos programmes en milieu carcéral. Ce reportage a été réalisé au Centre Régional pour Hommes de Rennes/Vezin-le-Coquet (CPH). Vous aurez aussi un témoignage de notre intervenante pour nos interventions au Centre Pénitentiaire pour Femmes de Rennes.
Au cours de ce reportage, vous pourrez découvrir Doug et notre intervenant  dans cet univers carcéral.  Les témoignages des détenus, mais aussi des surveillants, de l’encadrement administratif et services d’insertion, vous permettront de faire le lien entre ces programmes et la manière dont ils sont partagés avec les différents services du CPH. Vous pourrez découvrir nos nouveaux programmes de préparation à la sortie en partenariat avec la SPA de Rennes.

Le samedi 26 octobre à 12h50 sur France 3.

 

FR IMG_5629

LIRE LA SUITE

Salon SPA samedi 15 et dimanche 16 juin au Parc des Expositions de Rennes-Saint-Jacques

Umanima répond présent à l’invitation de la SPA pour son Salon annuel. Nous soutenons cette initiative ainsi que les actions menées tout au long de l’année.

Nous pourrons donc vous rencontrer les samedi 15 et dimanche 16 juin, professionnels de la santé et du social mais aussi particuliers afin de vous informer à propos de nos méthodes et programmes de médiation animale (zoothérapie) que nous développons désormais sur le grand Ouest.

Espérant vous y retrouver nombreux.

 

salon spa

LIRE LA SUITE