Les massages sur le dos chien : un travail de la motricité fine avec des balles à picots

Cet atelier a été mis en place afin de solliciter les capacités de motricité fine de Maryse. Un ensemble de gestes s’incluant dans le quotidien de la personne font appel à cette fonction motrice: mettre un bouton, faire un lacet… . Chantal, aide soignante, a noté des difficultés pour remettre des boutons, lors de l’habillage. Un ensemble d’ateliers ont été mis en place pour répondre à cette demande.

Le chien est allongé sur une table attendant une séance de massage. L’exercice est réalisé avec des balles à picots. Les capacités motrices telles que la coordination, la dissociation, avoir une gestuelle précise sont autant de capacités sollicitées au cours de cet atelier. Balle en main, Maryse fait rouler doucement la balle sur le dos du chien. En utilisant l’ensemble de ses doigts, Maryse parvient à maîtriser l’objet, des parties du chien les plus longues au plus petites, Maryse la fait rouler, avec les deux mains puis avec une seule main. De la tête à la queue, de la cuisse aux coussinets, Lila est détendue.

photo2_042

Après plusieurs séances, la dextérité de Maryse a progressé. La gestuelle est de plus en plus précise et fluide. Maryse parvient à maîtriser la balle quelque soit la main sollicitée et la trajectoire demandée. Ainsi, comme sur la photo, la balle orange monte vers la tête, tandis que la balle bleue utilisée avec l’autre main descend vers la queue. Les gestes sont dissociés tout en gardant la maitrise des balles. Finalement, Maryse tout en faisant des massages à Lila a réalisé un travail visant à améliorer sa motricité fine.

Dorénavant, ouvrir la boite à croquettes pour récompenser Lila ou bien encore remettre les boutons d’une veste sont des gestes qui redeviennent possibles.

                                         Yvonnick Marmignon, intervenant Umanima , médiation animale