Maison d’accueil Umanima – Institut de médiation par l’animal

Umanima

Umanima se donne pour objectif de maintenir et/ou d’améliorer le bien-être et l’autonomie cognitive, motrice et psycho-affective des personnes par le biais de l’animal. L’intervenant Umanima, s’appuie sur les bienfaits naturels de l’animal pour mettre en place des projets individuels à visée thérapeutique auprès des participants aux séances. plan maison d'accueil

Pourquoi une Maison Umanima ?

  • Permettre aux personnes de se ressourcer dans un cadre naturel et familier au contact des animaux, en parallèle des programmes de médiation par l’animal dans le cadre de leur projet individualisé.
  • Favoriser la mixité des publics, le lien intergénérationnel des publics réunis autour d’un projet commun autour des animaux et de la nature
  • Revaloriser les compétences individuelles de chacun, par le travail en commun, dans un cadre hors institutionnel permettant l’émergence des souvenirs et leurs mises en situations concrètes en lien avec l’environnement naturel. L’action vers les animaux et la nature, permet une valorisation en dehors de la communication verbale.
  • Permettre la participation et la responsabilisation des personnes à partir des programmes au sein de la Maison Umanima dans le but de les rendre acteur et de dépasser le statut d’usager.
  • Rendre les personnes actives au sein des ateliers par la valorisation individuelle et de cette manière, favoriser leurs progrès individuels, leur autonomisation et leurs rapports aux autres.

L’accompagnement individuel n’est pas remis en cause. Le même suivi qu’en institution est accordé aux personnes et les objectifs fixés restent, de la même manière, individuels et adaptés à chacun, au sein de l’Institut Umanima. Ce projet utilise les animaux-médiateurs et les ateliers complémentaires comme stimulant pour l’amélioration :

  • des capacités individuelles,
  • de l’autonomie physique et psychique,
  • de l’équilibre psychoaffectif.

L’accueil des publics au sein de la Maison Umanima, au même titre que dans les établissements, permet la mise en place d’objectifs individualisés en collaboration avec l’équipe pluridisciplinaire du secteur social ou sanitaire de l’institution d’accueil de la personne. L’inter-générationnel permet de mettre en avant les compétences des différentes personnes accueillies, indépendamment de leurs difficultés, afin de répondre à un objectif commun autour du support animalier et l’environnement naturel. Ce travail de collaboration favorise le retour à un statut social autre que celui d’usager, en dehors de l’institution d’accueil.

Pour quels objectifs ?

1/ Permettre aux bénéficiaires d’avoir des activités adaptées hors de leur structure médicalisée ou sociale. Cela passe par l’apprentissage ou la réappropriation des méthodes de soin et d’éducation avec mise en pratique ainsi que par la gestion et l’organisation des espaces de culture et des espaces naturels. Cet objectif a pour but de créer une évolution: – des apprentissages et des compétences, – des activités motrices : de l’équilibre, de la prévention des chutes, du tonus, de l’adresse, de la coordination. 2/ Créer une motivation accrue par une immersion dans un environnement naturel privilégié et avec une valorisation de la responsabilité : –    Cela passe par les soins aux animaux de la ferme, la référence d’un animal pour chaque participant, la gestion de l’espace de jardinage personnel, … –     L’objectif est de développer les liens affectifs avec l’animal par la stimulation de la communication, de l’expression, de l’émotion et des affects. 3/ Créer du sens dans les ateliers de création, de production et éducatifs, par l’investissement individuel dans le temps. – Les ateliers d’apprentissage ou de ré-appropriation des aptitudes, seront le préambule aux ateliers nécessitant des compétences transversales d’autonomie dans le quotidien, en lien avec les acquis visés par les actions mentionnées ci-dessus. – Cet objectif permet la ré-appropriation de gestes, d’attitudes pour l’autonomie dans le quotidien en institution : mémoire, repérages spatiaux temporels, latéralité, schéma corporel, etc. 4/ Permettre, par cet accueil, un lieu de rupture par rapport à l’accueil institutionnel collectif. – Permettre aux personnes de s’apaiser tout en ayant un statut valorisant où chacun trouve une place responsabilisante et valorisante. – Par la participation collective au projet de fonctionnement de la maison d’accueil, permettre une insertion micro-sociétale et une valorisation par le partage des connaissances et des compétences. – Cet objectif permet une meilleure gestion de l’émotivité et des impulsivités ainsi que l’intégration, facilitée, au sein des groupes, dans et hors Maison Umanima.