Une main qui s’ouvre pour l’animal (suite 3)

DSCF0295DSCF0293

Avec des exercices de soins auprès de l’animal, l’attention est porté sur le chien et non pas sur soi, les retenus s’estompent.

C’est alors que la volonté d’échange, donne la motivation pour aller plus loin que ce qu’on imagine, le bras droit s’est détendu, la main s’est donnée le droit de se relâcher.

La dame, a posé fièrement. La main droite sert d’appui, la main gauche s’exerce et se coordonne pour donner de l’autonomie, le corps est plus équilibré.