L’animal ne se nourrit pas d’attentes idéalisées envers les humains, il  les accepte pour ce qu’ils sont et non pas pour ce qu’ils devraient être.

– Boris Levinson (Pionnier de la Zoothérapie)-

La médiation animale consiste à faire intervenir un animal soigneusement sélectionné et entraîné, encadré par un professionnel spécialisé, auprès d’une ou plusieurs personnes dont les besoins ou pathologies ont été préalablement ciblés, afin de susciter des réactions favorisant leur potentiel cognitif, psychologique, physique ou social.

La médiation animale est un complément à l’intervention de professionnels du soin : pédiatre, psychiatre, orthophoniste, psychomotricien, ou de professionnels du secteur du social. Dans ce cas elle s’intéresse notamment aux rapports avec autrui, à l’éducation ou à la délinquance. Elle peut également être utilisée dans le cadre de troubles de l’attention et de la concentration, de dépréciation de soi, de dépression, de solitude et d’isolement.

Il s’agit toujours d’élaborer des projets individualisés et de mettre en place des objectifs opérationnels définis en accord avec les accompagnants tels que le psychologue, l’éducateur, l’équipe soignante ou tout autre professionnel encadrant.

L’intervenant Umanima met en place la médiation par l’animal auprès de personnes en situation de fragilité, avec pour objectifs de leur apporter un bien être, de développer leur dextérité, de stimuler les capacités cognitives, d’améliorer leur autonomie, de créer ou recréer des liens sociaux.

Les participants n’ont besoin d’aucune compétence particulière. C’est le contact avec l’animal qui apaise, met en confiance, et crée un contexte favorable pour l’intervenant, qui reste en toutes circonstances le fil conducteur, le porteur du projet d’accompagnement.

L’intervenant Umanima utilise l’animal en tant qu’intermédiaire (médiateur) dans une triangulation de la relation entre lui et le participant, afin de permettre à ce dernier d’atteindre, avec l’aide de l’animal, des objectifs fixés dans le cadre de son projet individuel.

La présence de l’animal n’est pas une finalité en soi, on parle de médiation par l’animal lorsqu’elle est utilisée comme support par un professionnel qui l’adapte en fonction de ses acquis et de ses compétences.

Médiation animale (Zoothérapie) les principes de base de toute intervention sont :

  • Ne pas placer la personne en situation d’échec probable
  • Augmenter progressivement (après évaluation entre chaque séance) la complexité des apprentissages
  • Optimiser le développement social, affectif, cognitif, sensoriel et moteur de la personne
  • permettre à la personne de vivre une  expérience positive en compagnie de l’animal
  • renvoyer à la personne une image positive d’elle-même
  • encourager et valoriser toute initiative et réalisation.