X

autonomie

Umanima participe au Salon Autonomic Grand Ouest

autonomic-umanima

Nous serons présents au Salon Autonomic Grand Ouest le jeudi 1er octobre de 9h30 à 18h30 et le vendredi 2 octobre de 9h30 à 17h30.
Pour nous rencontrer et échanger avec nous, rendez-vous stand D67, comme indiqué sur le plan ci-dessous.
Vous pourrez également découvrir « Umanima Formation » et notre « Institut Umanima » qui ouvre ses portes au mois d’octobre.

Au plaisir de vous y retrouver.

L’équipe d’Umanima
plan autonomic umanima
LIRE LA SUITE

La médiation animale en Foyer de vie : de la sensorialité à la connaissance du corps, une passerelle vers l’autonomie

Tous les lundis matin, nous intervenons au sein du Foyer de vie « Pignatel » situé à Pleurtuit (35) accueillant des adultes ayant une déficience intellectuelle de légère à moyenne. Les séances de médiation animale sont étroitement liées aux projets individualisés. Dans ce cadre les objectifs des séances mises en place pour Loic consistent à travailler autour de l’image du schéma corporel. Pouvoir situer les différentes parties du visage ou encore nommer une partie du corps, ont été et sont les attendus des différents exercices réalisés, tout en caressant ou en brossant Lila, mon partenaire canin.

Progressivement, les caresses spontanées sont associées à cette connaissance du schéma corporel. En guidant lentement les mains de Loïc sur le pelage du chien, on apprend à découvrir des sensations de douceur, de chaleur mais aussi de rugosité… Cette exploration sensorielle est une approche douce et non agressive permettant de créer une proximité physique et affective avec l’animal. Lorsque la main de Loïc glisse sous l’oreille du chien pour percevoir la chaleur ou encore sur la patte pour apprécier sa douceur, toutes ces parties sont nommées par l’intervenant.

Au fur et à mesure des séances, c’est Loïc qui nomme la partie qui est caressée. Le schéma corporel du chien fait dorénavant partie des connaissances de Loïc. Associer les parties du chien à celle du corps humain est le fil conducteur des séances actuelles . Par cette association Loïc s’approprie le schéma de son propre corps pouvant être utile lors des soins quotidiens (toilette, situer une douleur…).

La résultante de cet accompagnement est que durant les dernières séances, Loïc m’interpelle en nommant et en me montrant ses pieds. Une demande explicite, effectivement, Loïc désire caresser le chien avec ses pieds.

Au delà de la conscientisation de son corps, Loïc est aujourd’hui à même de formuler une envie et de faire un choix. Les séances de médiation animale participent au développement de l’autonomie de la personne. L’affirmation de soi, par le comportement nouveau de Loïc intègre cette dynamique.

Yvonnick Marmignon, intervenant en médiation animale Umanima

IMG_20140303_114021

 

 

LIRE LA SUITE

La médiation animale s’intègre dans le processus d’acquisition de l’autonomie

morgane et helsie

(En lui donnant un rôle, en le responsabilisant,) la médiation animale auprès du jeune adulte s’intègre dans un processus d’acquisition de l’autonomie.

« Depuis le mois d’octobre, j’ai commencé une thérapie avec Marjolaine et sa chienne Helsie. Je dois essayer de faire son éducation avec l’aide de sa maîtresse.
Helsie et moi avons commencé en intérieur et au fil du temps, nous sommes sorties en ville puis dans les marchés pour l’habituer au monde. Au début,  j’appréhendais mais maintenant je me sens en confiance, je m’entends bien avec Marjolaine et Helsie.
Je pense que j’ai fait des progrès je vais seule avec la chienne faire des achats pour m’habituer.
Prochainement, je vais débuter cette thérapie avec un autre animal, le cheval. »
                                                                                                                                                                Morgane M.

Ces propos sont ceux de Morgane, jeune femme âgée de 21 ans, elle a connu UMANIMA par le bais de l’association qui l’accompagne dans le cadre de son insertion socioprofessionnelle. Sa référente l’a orientée vers nous dans l’hypothèse que notre accompagnement puisse aider à lever les freins rencontrés par Morgane face à son insertion dans la vie active.

Lui donner confiance en elle, lui permettre de faire des choix pour elle-même,  font partis des objectifs de notre intervention auprès de Morgane. C’est donc avec l’aide d’Helsie, jeune chienne de deux ans, que j’ai pu mettre en place un programme auprès de Morgane permettant de tendre vers ses objectifs.

Comme l’explique Morgane, au cours de nos rencontres hebdomadaires, je lui ai proposé de prendre en charge Helsie dans différents contextes de son quotidien pour permettre à la chienne d’apprendre à se détacher de moi et à être sécurisée avec autrui. Au cours de ces derniers mois, afin d’atteindre cet objectif, Morgane a progressivement pris sa place auprès d’Helsie. Ce montrant persévérante, elle a su s’imposer auprès de la chienne même dans des situations parfois insécurisantes pour elle. Centrée sur ce qu’elle demande à la chienne et ses besoins, Morgane a pris conscience qu’elle était capable de dépasser ses craintes.

Aujourd’hui, l’accompagnement de Morgane est marqué par une nouvelle étape. Comme elle l’écrit, elle va maintenant prendre soin de Pinope et de Bob, deux poneys qui, tout comme Helsie font partis des animaux d’UMANIMA.

 Marjolaine Duval, intervenante en médiation animale Umanima

 

LIRE LA SUITE