X

personne handicapée

Umanima participe au Salon Autonomic Grand Ouest

autonomic-umanima

Nous serons présents au Salon Autonomic Grand Ouest le jeudi 1er octobre de 9h30 à 18h30 et le vendredi 2 octobre de 9h30 à 17h30.
Pour nous rencontrer et échanger avec nous, rendez-vous stand D67, comme indiqué sur le plan ci-dessous.
Vous pourrez également découvrir « Umanima Formation » et notre « Institut Umanima » qui ouvre ses portes au mois d’octobre.

Au plaisir de vous y retrouver.

L’équipe d’Umanima
plan autonomic umanima
LIRE LA SUITE

L’équithérapie, nouveaux programmes, nouveaux projets

DSC_0154 (1024x566)

 

Depuis 7 mois, notre équipe spécialisée en équithérapie, accompagnée de deux de nos poneys, se déplace chaque semaine à HANDAS, un Foyer d’Accueil Spécialisé situé à Noyal-Châtillon-sur-Seiche. Le camion est spécialement aménagé. A notre arrivée, nous mettons en place autour de celui-ci, le matériel spécifique pour créer notre espace de travail et nous y fixons le lève-personne (Cavalev) du côté
intérieur de l’aire d’évolution.
En mai, ce sont 4 résidents de l’EHPAD les Champs bleus à Vezin-le-Coquet qui  ont profité d’une séance avec Pinope et Bob sur leur lieu de résidence pour une séance où Umanima intervient déjà en médiation par le chien (voir la vidéo). Suite à cette première rencontre, l’établissement a demandé 3 nouvelles séances que nous réalisons actuellement.
Les interventions se multiplient et pour répondre aux nouveaux projets, l’équipe d’Umanima a recruté une nouvelle jument prénommée Idylle
(cf photo). Cette dernière qui nous arrive d’une structure équestre proche du siège de l’association, brille par sa douceur et son calme. Nous lui avons transmis les compétences spécifiques et nécessaires à notre travail.
Umanima, ouvre bientôt sa Maison d’Accueil et pourra également recevoir sur place, au sein d’une infrastructure adaptée, les personnes désirant bénéficier de séances avec les chevaux et les autres animaux. Les établissements et les particuliers pourront ainsi profiter de nos programmes au sein d’un manège équestre couvert, équipé spécifiquement pour l’évolution et la prise en charge des personnes à mobilité réduite. Un « Cavalev » (matériel électrique homologué pour lever les personnes) et autres dispositifs (rampe d’accès…) permettant la mise à cheval y seront installés pour permettre une approche adaptée et des projets individualisés pour chaque participant, encadré par notre équipe spécialisée.

Alexandra Sérillon, intervenante Umanima

DSCF1261

LIRE LA SUITE

Conférence Umanima 2014

MÉDIATION PAR L’ANIMAL POUR PRENDRE SOIN

Pour vous inscrire à la conférence cliquez ici : http://doodle.com/d2997qmzbu745ir8

Le 28 novembre 2014 à 14h00

Faculté des Sciences Economiques et Sociales – Université Rennes 1 – Amphi 3

Place Hoche – 35000 Rennes

Accès métro station Sainte Anne

Places limitées.

Entrée gratuite.

umanima_conference_2014

INTRODUCTION PAR EMMANUEL DOUMALIN, DIRECTEUR D’UMANIMA ET GUILLAUME MONNIER.

PRATIQUE PROFESSIONNELLE ET REGARDS CROISÉS

Éveiller, stimuler, apaiser: une prise en compte globale et individualisée.
Témoignages des professionnels des établissements partenaires.
Docteur Laure Jouatel – médecin coordonnateur du CIAS à l’ouest de Rennes.
Edouard Foucaud – directeur départemental du SPIP 35.
Cédric Landais – directeur adj. Centre Pénitentiaire pour Hommes de Rennes/Vezin-Le-Coquet.
Vincent Morel – directeur, Lydie Jaouen – psychologue, Véronique Corvoisier – aide-soignante à la Résidence Bel Air à Maure-de-Bretagne.
Docteur Sophie Caloone – médecin responsable de l’accueil de jour  “le Point du Jour”, Virginie François – infirmière, Michel Fagon – aide-soignant, Centre Hospitalier Guillaume Régnier à Rennes.
Docteur Julie Kohler – vétérinaire référent des animaux d’Umanima.

QUESTIONS / RÉPONSES

MISE EN SITUATION AVEC LE PUBLIC ET PARTAGE MÉTHODOLOGIQUE

L’équipe Umanima : E. Doumalin, L. Prou, M. Duval, Y. Marmignon, A. Serillon, F. Mirande, A. Kerhervé.

QUESTIONS / RÉPONSES

LES NOUVEAUX PROJETS

Centre de formation / Christian Plouznikoff, coordonnateur du Centre de Formation Cégep (Ministère de l’enseignement supérieur de la recherche et de la sicence) La Pocatière à Québec, Canada.
Équithérapie itinérante
Maison d’accueil Umanima

QUESTIONS / RÉPONSES

Merci de partager l’information.

LIRE LA SUITE

La médiation par le cheval ; les débuts de Bob et Pinope, deux poneys vecteurs d’envies et d’échanges.

IMG_0269

C’est fin février que nous avons débuté un programme novateur, celui de la médiation par le cheval au sein des établissements. Tout comme avec le chien, les bienfaits de la médiation par le cheval auprès de publics en difficultés sont reconnus et des lieux ont été aménagés pour cette pratique. Néanmoins, de nombreux établissements où résident ces publics sont confrontés à différentes contraintes qui freinent leur mobilité vers des structures extérieures. Face à ce constat, nous avons eu l’idée d’amener ce type de médiation à leurs portes.

Chaque mardi après-midi, Bob et Pinope, deux poneys d’Umanima, embarquent dans le camion aménagé spécialement pour eux et pour contenir tout le matériel nécessaire à la séance de médiation, direction le foyer d’accueil médicalisé de HANDAS à Noyal Chatillon sur Seiche (35). Nous installons alors notre structure devant l’entrée de l’établissement. (Carré d’exercice sécurisé, matériels pédagogiques, lève personne installé sur le camion : Cavalèv). Pendant deux heures et selon la même méthodologie que les séances avec le chien, nous intervenons auprès de six résidents.

Les premières séances ont été marquées par l’envie croissante des résidents d’entrer en relation avec autrui par le biais de nos deux poneys.

Pinope, la shetland (poney d’1 m 10) excelle dans ce rôle de « donner envie ». En effet, par son approche spontanée, sa petite taille et sa douceur, cette proximité amène les personnes à vouloir partager ce qu’ils ressentent à son contact. Par des regards, des sourires, des rires, des cris de surprise, des mains prises… ; Alban, Paméla, Gwénaël, Véronique, Mona et Fabien communiquent leur ressentis et envies avec les accompagnants de la structure et nous-mêmes.

De son côté, Bob, le grand poney, par sa masse et son calme, rassure. Sur son dos, ils se laissent aller, se laissent porter, leurs visages s’ouvrent et se détendent, ils observent d’un autre point de vue leur environnement, se centrent sur les mouvements. Tout cela les amène alors à un état d’apaisement global favorisant une disponibilité à communiquer et partager leurs envies.

Après 6 séances, une relation de confiance existe entre chacun de nous (résidents, accompagnants, équidés, intervenants) Cette confiance installée optimise la réalisation des ateliers proposés ; et à terme, permet de tendre vers les objectifs individualisés de chacun en lien avec leurs besoins du quotidien.

Pour chacun d’eux, nous mettons en place des ateliers personnalisés permettant de travailler sur des objectifs en lien avec leurs projets individuels tels que : développer les demandes et les prises d’initiatives par la valorisation de soi, permettre un temps d’apaisement et de bien-être pour faciliter l’expression des ressentis, favoriser un relâchement et une détente musculaire ; et travailler sur la posture et l’équilibre. Nous développerons et illustrerons dans un prochain article la manière dont nous répondons à l’un de ces objectifs.

 

Alexandra SERILLON, monitrice d’équitation ;

Marjolaine DUVAL, intervenante Umanima      

LIRE LA SUITE

La médiation animale en Foyer de vie : de la sensorialité à la connaissance du corps, une passerelle vers l’autonomie

Tous les lundis matin, nous intervenons au sein du Foyer de vie « Pignatel » situé à Pleurtuit (35) accueillant des adultes ayant une déficience intellectuelle de légère à moyenne. Les séances de médiation animale sont étroitement liées aux projets individualisés. Dans ce cadre les objectifs des séances mises en place pour Loic consistent à travailler autour de l’image du schéma corporel. Pouvoir situer les différentes parties du visage ou encore nommer une partie du corps, ont été et sont les attendus des différents exercices réalisés, tout en caressant ou en brossant Lila, mon partenaire canin.

Progressivement, les caresses spontanées sont associées à cette connaissance du schéma corporel. En guidant lentement les mains de Loïc sur le pelage du chien, on apprend à découvrir des sensations de douceur, de chaleur mais aussi de rugosité… Cette exploration sensorielle est une approche douce et non agressive permettant de créer une proximité physique et affective avec l’animal. Lorsque la main de Loïc glisse sous l’oreille du chien pour percevoir la chaleur ou encore sur la patte pour apprécier sa douceur, toutes ces parties sont nommées par l’intervenant.

Au fur et à mesure des séances, c’est Loïc qui nomme la partie qui est caressée. Le schéma corporel du chien fait dorénavant partie des connaissances de Loïc. Associer les parties du chien à celle du corps humain est le fil conducteur des séances actuelles . Par cette association Loïc s’approprie le schéma de son propre corps pouvant être utile lors des soins quotidiens (toilette, situer une douleur…).

La résultante de cet accompagnement est que durant les dernières séances, Loïc m’interpelle en nommant et en me montrant ses pieds. Une demande explicite, effectivement, Loïc désire caresser le chien avec ses pieds.

Au delà de la conscientisation de son corps, Loïc est aujourd’hui à même de formuler une envie et de faire un choix. Les séances de médiation animale participent au développement de l’autonomie de la personne. L’affirmation de soi, par le comportement nouveau de Loïc intègre cette dynamique.

Yvonnick Marmignon, intervenant en médiation animale Umanima

IMG_20140303_114021

 

 

LIRE LA SUITE